dramatique


dramatique

dramatique [ dramatik ] adj. et n. f.
• v. 1378, rare av. mil. XVIIe; dramique, 1775; bas lat. dramaticus, o. gr.
1(Épithète seult) Didact. Destiné au théâtre, en parlant d'un ouvrage littéraire; relatif aux ouvrages de théâtre. théâtral. Œuvre, poème dramatique. Musique dramatique ( opéra; cantate, oratorio) . Genre dramatique. théâtre; comédie , drame, tragédie. « Le genre comique et le genre tragique sont les bornes réelles de la composition dramatique » (Diderot). Cour. ART DRAMATIQUE : ensemble des activités théâtrales, généralement envisagées du point de vue professionnel. Conservatoire, festival d'art dramatique.
(1690) Qui s'occupe de théâtre. Auteur, écrivain, poète dramatique. dramaturge. Artiste dramatique. acteur, comédien. Critique dramatique.
2Spécialt Qui tient du drame (2o). Comédie dramatique.
3(v. 1835) Qui est susceptible d'émouvoir, d'intéresser vivement le spectateur, au théâtre. émouvant, intéressant, passionnant, pathétique, poignant, saisissant. Sujet, situation, dénouement dramatique. Mouvement, intensité dramatique d'une scène. Par anal. Récit, film dramatique.
4(1839) Fig. En parlant d'événements réels, Très grave et dangereux ou pénible. terrible, tragique. La situation est dramatique. dangereux, difficile, grave, sérieux. « Les sociétés humaines cherchent à travers des convulsions dramatiques, une formule de vie sociale » (Duhamel). Cela n'a rien de dramatique, ce n'est pas bien grave. — Adv. DRAMATIQUEMENT , 1733 .
5 N. f. Adaptation pour la radio ou la télévision d'une œuvre littéraire. Jouer dans une dramatique.
⊗ CONTR. (du 4o) 1. Badin, léger.

dramatique adjectif (bas latin dramaticus, du grec dramatikos) Qui se rapporte au théâtre ou qui touche la profession théâtrale : Cours d'art dramatique. Qui s'occupe de théâtre ou écrit des textes de théâtre : Un auteur dramatique. Qui possède les caractéristiques du drame ou en évoque le caractère : Théâtre dramatique. Qui comporte de sérieux dangers, des conséquences graves ; tragique, terrible : La situation financière devient dramatique. Qui suscite une vive émotion ; poignant : L'intensité dramatique de la scène finale.dramatique (expressions) adjectif (bas latin dramaticus, du grec dramatikos) Familier. Ce n'est pas dramatique, ce n'est pas grave, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Genre dramatique, genre auquel appartiennent toutes les œuvres (tragiques, comiques, féeriques) dont l'objet consiste à représenter une action sur la scène. Musique dramatique, musique destinée à commenter ou à accompagner la représentation d'une œuvre théâtrale ; genre musical mettant en jeu les éléments d'une action non destinée à la représentation scénique (cantate, oratorio, passion, voire lied). ● dramatique (synonymes) adjectif (bas latin dramaticus, du grec dramatikos) Qui se rapporte au théâtre ou qui touche la profession...
Synonymes :
- scénique
- théâtral
Qui possède les caractéristiques du drame ou en évoque le...
Contraires :
Qui comporte de sérieux dangers, des conséquences graves ; tragique, terrible
Synonymes :
Qui suscite une vive émotion ; poignant
Synonymes :
- déchirant
- pathétique
dramatique nom féminin Émission de caractère théâtral, radiodiffusée ou télévisée : Monter une dramatique pour la télévision. Œuvre écrite spécialement pour son adaptation à la télévision.

dramatique
adj. et n. f.
d1./d Du théâtre; écrit pour le théâtre. L'art dramatique. Une oeuvre dramatique.
|| n. f. Pièce de théâtre télévisée.
d2./d Se dit de ce qui est particulièrement émouvant, poignant dans un texte, un récit. Les passages dramatiques d'un roman.
Par anal. Un récit dramatique.
|| Grave, dangereux, tragique (dans la réalité). Des événements dramatiques.

⇒DRAMATIQUE, adj.
I.— Domaines littér. et artistiques
A.— [Marque une relation avec un domaine] CRIT.
1. [Correspond à drame A] Du théâtre, propre au théâtre. Déclamation, représentation, jeu dramatique. Synon. théâtral. Le plaisir dramatique ne se voit plus que chez le peuple, à la Porte-Saint-Martin, à la Gaieté, etc. (STENDHAL, Vie de Rossini, 1823, p. 28) :
1. ... sont comprises parmi les œuvres de l'esprit sur lesquelles s'exerce le droit d'auteur, toutes les productions littéraires, scientifiques et artistiques (...) les œuvres dramatiques ou dramatico-musicales, les œuvres chorégraphiques et pantomimes sont la mise en scène est fixée par écrit ou autrement; ...
La Civilisation écrite, 1939, p. 1610.
SYNT. Composition, fiction, expression, invention, chef-d'œuvre dramatique.
Spéc., RADIO, TÉLÉV. (Émission) dramatique. De caractère théâtral. Monter une dramatique. La « jeune fille Violaine », dramatique diffusée sur la première chaîne (Monde, 20 févr. 1966 ds GILB. 1971).
2. P. ext. [En parlant de pers.] Qui s'occupe de théâtre, écrit des textes pour le théâtre ou à propos du théâtre. Artiste, auteur, écrivain dramatique. Je connais le bonhomme qui y joue le critique dramatique (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1901, p. 381). L'association syndicale professionnelle de la critique dramatique et musicale (COSTON, A.B.C. journ., 1952, pp. 80-81).
Subst. masc. [P. ell. du subst. auteur] Rare. Auteur qui écrit pour le théâtre. Synon. dramatiste (vx), dramaturge. Tous les grands dramatiques, quelques-uns même fabuleux en cela, ont montré cette fertilité primitive du génie, une fécondité digne des patriarches (SAINTE-BEUVE, Portraits littér., t. 2, 1844-64, p. 51).
3. [En parlant d'une œuvre] Destiné au théâtre. Musique, prose, ouvrage dramatique :
2. On songe avec tristesse à Eschyle, à Sophocle, aux chorèges, préparant d'avril à décembre la réalisation scénique du poème dramatique, fondée sur une idée simple, obéissant à des règles strictes, ...
VILAR, De la Tradition théâtrale, 1963, p. 95.
B.— [Marque une qualité]
1. Domaine du théâtre. Qui possède les caractéristiques du drame. Théâtre dramatique; narration épique ou dramatique. Ce théâtre tire ses meilleurs effets du langage parlé par les personnages (...). Dramatique ou mélodramatique, il les tire des sentiments d'honneur, de fidélité (Arts et litt., 1936, p. 3004).
[En parlant d'une époque] Caractérisé par le genre du drame. Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques (HUGO, Cromwell, 1827, p. 15).
2. P. ext., domaines des spectacles en gén., de la mus., des arts plastiques, etc. Qui évoque les caractères du drame, est susceptible d'émouvoir ou d'intéresser vivement. Scène, scénario, personnage, geste dramatique. Synon. pathétique, tragique. L'influence de Rembrandt réinstaure l'effet dramatique [dans la danse] (LEVINSON, Visages danse, 1933, p. 37).
[En parlant d'un spectacle de la nature] Les nuages bas et dramatiques. Un vent plus fort balayait les nuages bas et dramatiques qui, de temps à autre, se déchiraient (MAUROIS, Journal, 1946, p. 259).
II.— Au fig. [Correspond à drame B]
A.— [En parlant de faits] Qui suscite une vive émotion, constitue un drame violent et pathétique. Situation, journée, moment dramatique. Synon. tragique, émouvant, poignant. À la bourse, l'atmosphère était aussi dramatique que si la dissolution des chambres eût été décidée dans la nuit (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 105). Beaucoup plus dramatique encore était la situation de la Grèce, de la Yougoslavie, de la Tchécoslovaquie, de la Pologne (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 211).
P. méton., subst. masc. avec valeur de neutre. Caractère de ce qui est dramatique. Le dramatique de l'existence, de l'affaire. Il exhume les hommes d'autrefois (...) les agite de leurs passions, qu'il augmente ou diminue selon le point où il veut porter le dramatique (DUMAS père, Antony, 1831, IV, 6, p. 211). Lamartine, dans son Histoire des Girondins, eût transposé cet incident pour renforcer le dramatique de cette « Journée de l'Accusateur » (BARRÈS, Leurs Fig., 1909, p. 120).
B.— [En parlant des pers., de leur comportement] Qui évoque un drame psychologique. Pleurs, rictus, soupirs dramatiques. Mais si ce « soi » donne à la personnalité sa résonance dramatique (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 58).
Rem. Lorsqu'on insiste sur l'aspect extérieur du comportement, ce sens est indissociable du sens I B 2.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1370-71 « qui appartient, destiné au théâtre » paroles dramatiques (J. LEFEVRE, La Vieille, 10 ds T.-L.); 1636 subst. fém. la dramatique (s.-ent. poésie) (LA MESNARDIERE, La Poétique, p. 74 cité par G. Proschwitz ds St. neophilol., t. 36, p. 24); 1688 subst. masc. le dramatique (s.-ent. genre) (LA BRUYÈRE, Les Caractères, I ds LITTRÉ); 1680 « qui s'occupe de théâtre » poètes dramatiques (RICH.). Empr. au b. lat. dramaticus « qui concerne le théâtre », gr. . Fréq. abs. littér. :1 723. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 591, b) 2 373; XXe s. : a) 2 565, b) 2 301.

dramatique [dʀamatik] adj.
ÉTYM. 1370; rare jusqu'au mil. du XVIIe; dramique, 1775, Beaumarchais; du bas lat. dramaticus, grec dramatikos, de drama. → Drame.
A
1 a Didact. ou littér. Destiné au théâtre (en parlant d'un texte); relatif aux ouvrages de théâtre. || Œuvre, ouvrage, poème dramatique. || Le genre dramatique. Théâtre; comédie, drame, tragédie. || Littérature, poésie, prose; style dramatique. || Règles de la composition dramatique. Dramaturgie. || Donner à un récit la forme dramatique. || Le caractère dramatique d'un texte, d'un décor (cit. 3). || Le génie dramatique d'un auteur. || L'instinct dramatique d'un comédien. || Représentation, spectacle dramatique.
1 Bien que, selon Aristote, le seul but de la poésie dramatique soit de plaire aux spectateurs, et que la plupart de ces poèmes leur ait plu, je veux bien avouer toutefois que beaucoup d'entre eux n'ont pas atteint le but de l'art.
Corneille, 1er disc. sur l'utilité et sur les parties du poème dramatique.
2 (…) le nom de poème dramatique vient d'un mot grec qui signifie agir, pour montrer que la nature de ce poème consiste dans l'action (…)
Molière, la Critique de l'École des femmes, 6.
3 On appelle poème dramatique celui par lequel on fait parler ou agir sur le théâtre les personnages mêmes, à la différence de poème épique, où le poète ne fait que raconter de son chef, indirectement et de suite, les aventures de ceux dont il parle (…)
Rollin, Hist. ancienne, Œ., t. V, p. 107, in Pougens.
4 Le genre comique et le genre tragique sont les bornes réelles de la composition dramatique.
Diderot, 3e Entretien sur le fils naturel, Pl., p. 1275.
5 — Quel est l'objet d'une composition dramatique ?
— C'est, je crois, d'inspirer aux hommes l'amour de la vertu, l'horreur du vice (…)
Diderot, 3e Entretien sur le fils naturel, Pl., p. 1286.
6 Le temps jette une obscurité inévitable sur les chefs-d'œuvre dramatiques vieillissants (…) sans Talma une partie des merveilles de Corneille et de Racine serait demeurée inconnue. Le talent dramatique est un flambeau; il communique le feu à d'autres flambeaux à demi éteints, et fait revivre des génies qui vous ravissent par leur splendeur renouvelée.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 198.
6.1 Adinolfa, sans faire de bruit, attendit quelque temps, épiant Méisdehl, dont les gestes l'étonnèrent par leur gracieuse justesse. S'intéressant à la révélation de cet instinct dramatique, elle s'approcha de la fillette pour lui enseigner les principes fondamentaux de la démarche et de la tenue scéniques.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 307.
REM. Dans ce sens, les syntagmes qui peuvent produire une ambiguïté avec les autres sens sont vieillis (ex. : un spectacle dramatique, qui sera plutôt compris au sens 3).
Spécialt. || Art dramatique : l'ensemble des activités théâtrales ( Théâtre), généralement envisagées d'un point de vue professionnel. || Conservatoire, école, festival d'art dramatique. || Centre national d'art dramatique.Centre dramatique, d'art dramatique.
Musique dramatique : la musique composée pour la scène. Opéra; lyrique (théâtre lyrique).
Activités dramatiques en pédagogie, en thérapie. || Jeux dramatiques ( aussi Psychodrame). || Expression dramatique. Expression.
N. m. Vieilli. Le genre, la forme dramatique. || Réussir dans le dramatique.
6.2 Certains poètes sont sujets, dans le dramatique, à de longues suites de vers pompeux qui semblent forts élevés (…)
La Bruyère, les Caractères, I, 8.
b (V. 1953, n. f.). Cour. || Émission dramatique, et, n. f., une dramatique : une émission de télévision à caractère théâtral; un récit adapté aux moyens de la télévision ou de la radio. aussi Docudrame.
6.3 (…) et qui ne ferait plus crier Blandine obligée de suivre à la télé le match au lieu de la dramatique.
Hervé Bazin, Cri de la chouette, p. 205.
2 (Av. 1690). Personnes. Qui s'occupe de théâtre.REM. Cet emploi produit des syntagmes plus courants que le 1., l'ambiguïté avec les autres sens étant plus rare. || Auteur, écrivain, poète dramatique. Dramaturge. || Artiste dramatique. Acteur, comédien. || Chanteuse (cit. 2) dramatique.
7 (…) j'ai toujours pensé que l'on ne saurait rendre trop hautement justice aux acteurs, eux dont l'art difficile s'unit à celui du poète dramatique, et complète son œuvre.
A. de Vigny, Sur les représentations du drame (Chatterton), Pl., t. I, p. 898.
8 Les poètes dramatiques ne sont pas seuls dans leurs œuvres, ils n'existent tout entiers que par leurs acteurs (…)
Lamartine, Cours familier de littérature, Rac. et Ath. (éd. Garnier, t. I, p. 172).
9 L'auteur dramatique crée des personnages, s'efface en eux, leur donne sa place de vivant.
A. Thibaudet, Réflexions sur la littérature, p. 53.
Critique dramatique, de théâtre.
10 Je connais le bonhomme qui y joue le critique dramatique.
Valéry, Correspondance avec Gide, 1901, p. 381, in T. L. F.
N. m. Vx. Auteur dramatique.
11 Les dramatiques modernes ont fait de leur art un lieu où, pour remporter le prix (…) il faut observer certaines règles, certaines formules difficiles et inutiles, dont ils sont convenus entre eux.
Joseph Joubert, Pensées, XVIII, 83.
3 Littér. Relatif au drame (A., 2.). || Théâtre tragique et théâtre dramatique.Comédie dramatique, qui participe du drame.
Caractérisé par le drame, en tant que genre.
12 Les temps primitifs sont lyriques, les temps antiques sont épiques, les temps modernes sont dramatiques.
Hugo, Préface de Cromwell, p. 15.
B (V. 1835; correspond à drame, B.).
1 Qui est susceptible d'émouvoir, d'intéresser vivement le spectateur, au théâtre. Émouvant, intéressant, passionnant, poignant, saisissant. || Scène dramatique. || Un sujet, une situation, un dénouement dramatique. || Mouvement, intensité dramatique d'une scène. || Intérêt, ressort dramatique d'une pièce.Récit dramatique. || Il y a dans ce roman un passage dramatique. || Scénario, film dramatique.
2 (1839, Boiste). En parlant d'événements réels. Très grave et dangereux ou pénible. Émouvant, terrible, tragique. || La situation est dramatique. Dangereux, difficile, grave, sérieux. || Une entrevue, une rencontre dramatique. || L'affaire eut une issue dramatique. || Un sauvetage aux péripéties dramatiques. || Luttes, convulsions (cit. 9) dramatiques. || Ce n'est pas dramatique : ce n'est pas grave.
13 (…) l'effort dramatique que doit faire un jeune garçon qui veut paralyser l'action de ses éducateurs (…)
Montherlant, la Relève du matin, p. 140.
N. m. || Le dramatique de l'affaire, son caractère dramatique.
CONTR. Épique, lyrique (genre, poésie). — Badin, léger; comique, idyllique. — Froid; ennuyeux. — Insignifiant.
DÉR. Dramatiquement.
COMP. Sociodramatique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dramatique — DRAMATIQUE. adj. des 2 genres. Il se dit Des ouvrages qui sont faits pour le Théâtre, et qui représentent une action tragique ou comique. Poëme dramatique. Pièce dramatique. Il réussit dans le genre dramatique. Un PoëteDramatique. [b]f♛/b] Il est …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dramatique — DRAMATIQUE. adj. de tout genre. Se dit d un ouvrage de prose ou de vers propre à estre representé sur un theatre. Poëme dramatique. piece dramatique. il reussit dans le genre dramatique, dans le dramatique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DRAMATIQUE — adj. des deux genres Il se dit Des ouvrages faits pour le théâtre, et qui représentent une action tragique ou comique. Poëme dramatique. Ouvrage dramatique. Composition dramatique.   Il se dit également De ce qui a rapport ou de ce qui est propre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DRAMATIQUE — adj. des deux genres Qui appartient ou Qui est propre aux ouvrages composés en vue du théâtre. Poème dramatique, ouvrage dramatique. Composition dramatique. Le genre dramatique. L’art dramatique. Style, poésie dramatique. On l’applique, dans un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dramatique — (dra ma ti k ) adj. 1°   Qui appartient au théâtre, à la comédie ou à la tragédie. L art dramatique. Oeuvre, composition dramatique. Poëte dramatique. Le genre dramatique. •   Bien que, selon Aristote, le seul but de la poésie dramatique soit de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dramatique — dramatic англ. [дрэма/тик] drammatico ит. [драмма/тико] dramatique фр. [драмати/к] dramatisch нем. [драма/тиш] драматично, драматически …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Dramatique — Drame Voir « drame » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Centre dramatique national — Pour les articles homonymes, voir CDN. Centre dramatique national (CDN) est un statut juridique donné en France à une institution théâtrale, lié à la notion de théâtre public. Les centres dramatiques nationaux sont des SARL[1], sans délégation de …   Wikipédia en Français

  • Centre Dramatique National — Pour les articles homonymes, voir CDN. Centre dramatique national (CDN) est un statut juridique donné en France à une institution théâtrale, lié à la notion de théâtre public. Il s agit de troupes privées, financées par l État et les… …   Wikipédia en Français

  • Conservatoire National Superieur d'Art Dramatique — Conservatoire national supérieur d art dramatique Théâtre Par catégories …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.